samedi 9 février 2019

Remarques sur les gilets jaunes


Il y aurait paradoxe à parler de manière ordonnée des gilets jaunes, mouvement puissamment anarchiste, corps monstrueux, sans tête ni colonne vertébrale, se faisant et se défaisant au gré des heures et des jours, bête immonde et sublime, incontrôlable, insaisissable, incompréhensible, inconsciente d’elle-même. Voici donc quelques remarques, pêle-mêle, tirées de mon expérience et de ma réflexion sur les Gilets jaunes. 



* * *